le jardin de Geneviève

01 novembre 2018

pluie, pluie, .....

Il y a 10 ans qu'il n'avait pas autant plu, 365 mm dans le mois, la moitié ces 3 derniers jours, des orages et fortes averses et du vent fort qui se sont succédés  pendant 3 jours. Et ce n'est rien à côté de nos voisins varois ! Il y a beaucoup plus plu et comme ils ont construit dans les lits des cours d'eau, dans les marécages qui servaient d'éponge, ça déborde et ça tu. Quand est-ce qu'on sera raisonnable, qu'on écoutera les anciens, qu'on respectera la nature??? Pourvu que ce soit avant qu'il ne soit trop tard, malheureusement, c'est déjà trop tard pour certains

Posté par jardinette13 à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 octobre 2018

nouvel appareil photo

youpi! enfin j'ai mon reflex, et un beau cadeau de mon neveu, je vais enfin faire de belles photos de mon jardin, ça ne cachera pas la pagaille encore existante mais peu à peu, je nettoie tant qu'il fait encore beau et doux. La semaine dernière il y a eu de très grosses pluies et tout est trempé jusqu'à tard dans la matinée.

Les photos ne sont pas encore extra, il faut que je maîtrise la bestiole et il me manque un filtre polarisant

 

Vue du passage vers la "jungle", ex verger, futur  ???? Je n'ai pas fini la peinture, plus de peinture et les températures commençaient à être trop élevées, par endroit, la peinture a cloqué car elle a séché trop vite, de chaque côté, des pots hauts (récupération de poubelles habillées de paillis de seigle ) patate douce pourpre, géranium zonale panachés rose, félicia, lotier. A gauche, un sedum spectabile en fin de floraison, et en face, un pennisetum rubrum en pot, le géranium lierre rose vif qui l'accompagne est en fin de floraison, ce fut une merveille cet été.

 

_MG_1229

 

géranium zonale, lotier qui n'a pas fleuri, pas assez de soleil??? et félicia qui a bien fleuri mais est passé inaperçu, derrière le sedum spectabile et la pivoine arborescente dont le feuillage commence à sécher. 

_MG_1224          _MG_1242

Nandina qui sera bientôt dans toute sa splendeur

_MG_1214

 

lumière d'automne et contre jours dans les feuilles du sophora et du mûrier platane 

IMG_1197

 

Je viens de passer 10 jours en Ardèche et j'ai ramené des plants de serpolet, histoire de faire de bons vins chaud l'hiver, quelques boutures de vigne Clinton, particulièrement doux cette année, et des boutures de choyisia Aztec Pearl récupérée chez mon neveu.

gros plan sur le pennisetum rubrum, une plante que j'aime beaucoup mais gélive, donc chaque automne je la rentre en serre hors gel et je divise au printemps 

 

_MG_1235

 l'ipomée pourpre ou plus prosaïquement, patate douce détournée de sa fonction nourricière pour en faire une plante ornementale des plus intéressante, mais qui  a tendance à étouffer ses voisines

_MG_1245

 

 

 Bon maintenant il faut que j'assimile les termes plus que barbares tel que  balance des blanc, focus, vignetage, .......

 

 

 

Posté par jardinette13 à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2018

nouvelle rose

Youpi, j'ai trouvé un producteur pour reproduire la superbe rose crée par mon fils. Début septembre, je lui ai envoyé des boutures, et maintenant il faudra attendre quelques mois voire quelques années pour avoir le verdict!  Elle est entre les mains de la pépinière "Roses de charmes", une pépinière dont j'ignorais l'existence près de Valence, et comme je n'arrive pas à résister à la tentation, je suis repartie avec un superbe rosier "Orange Sensation" d'un superbe orange panaché.

P1010041

 

Il m'a été recommandé par plusieurs rosiéristes rencontrés à la fête des plantes du jardin d'Albertas en mai 2018, près d'Aix en Provence. Au passage, une superbe foire aux plantes, peut-être la plus belle de la région, et le site est beau, un jardin à la française d'un château qui ne fut jamais construit pour cause de révolution. Dommage qu'il y faisait une chaleur terrible, on était dans une petite cuvette au milieu des arbres, il n'y avait pas un brin d'air. 

Posté par jardinette13 à 19:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

apprendre à jardiner

Je suis inscrite sur plusieurs pages facebook de jardinage et je suis toujours surprise  de voir certains commentaires !  j'ai l'impression que beaucoup de personnes s'imaginent que jardiner est inné, que c'est facile, qu'il suffit de planter pour que ça pousse et produise, que les paysans parce que souvent analphabètes, étaient des idiots et des ignares! 

Etre payson est un vrai métier, il faut connaitre le sol, le climat, l'astronomie, la faune, et surtout les plantes. Toutes les plantes sont différentes, ont des besoins différents, un fonctionnement différents. Il faut connaitre les parasites, les maladies, comment les combattre, c'est plus qu'un métier!

Apprendre à jardiner ne se fait pas à partir d'internet, l'information sur internet est plus que parcellaire, rien ne vaut l'apprentissage avec un jardinier. Il y a toujours un voisin qui sera ravi de montrer sont savoir.  Et hormis les voisins, la famille, les amis, on peut s'adresser à des groupements de jardiniers, il y en a un peu partout maintenant. Il suffit de se rendre dans les foires aux plantes, ils ont en général un stand, et puis on peut aussi se renseigner autour de soi. Il suffit de chercher un beau jardin autour de chez soi, et de rencontrer le jardinier, je n'en connais pas qui vous enverront paître! 

61B3k6LaexL

 

Et puis, il y a les livres. la bibliographie à disposition est impressionnante et tous ne se valent pas. 
Parmi les meilleurs, à mon avis, toute  la gamme des guide Rustica, les livres de Didier Willery, et il y a quelques auteurs très valables, d'autres ne servent à rien à mon avis. Il faut donc bien les regarder avant d'acheter, c'est à dire qu'il faut aller en magasin les feuilleter pour savoir si le contenu vous convient, s'il est adapté à votre niveau de connaissance, c'est très important! 

Et puis, dans le sud, il y l'incontournable depuis plus de 100 ans et toujours réédité: "Le jardinier provençal " de mr Gueidan

Mais rien de remplace l'apprentissage  avec un jardinier, 

Posté par jardinette13 à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2018

Rosa multiflora adenochaeta

Le rosier multiflora adenochaeta est un églantier japonais semi grimpant légèrement remontant et qui fait de petits fruits en grappes orange de toute beauté. La plante est superbe, jamais malade, très rustique. Sa floraison principale commence un peu tard, quand celle des autres est sur la fin, et elle dure plus d'un mois, supporte tout, le vent, la pluie, la grêle. et sa floraison, une splendeur. Je l'ai mis contre un arbre de Judée vieillissant qui lui sert de support. Aucun entretien si ce n'est enlever le bois mort et comme ses épines sont petites ce n'est pas trop pénible. Il est donné comme légèrement parfumé, très très légèrement alors! Mais il est vrai que chez moi, les rosiers sont peu parfumés sauf Aloha, la terre doit être trop argileuse. Quand à la remontée, elle est très légère et pas toutes les années! mais je le recommande vraiment, il fait l'admiration pendant sa floraison. Dommage qu'il soit si peu diffusé! 

 

P1010012

 

Posté par jardinette13 à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


entretenir les artichauts

En 2012,  mes pieds d'artichauts ont gelés, il a fait -17° ! Et certains sont repartis mais en fait, ils ont dégénérés, ils sont absolument immangeables, font plus de 2 mètres de haut, innarrachables aussi, la racine fait un pivot de plusieurs mètres, donc, j'ai abandonné et les laisse fleurir parce que c'est superbe, la table à coté donne une idée de leur taille  

P1010080

 

et c'est là que j'ai compris pourquoi il faut les déplacer et les éclater tous les 3 ans!  

Posté par jardinette13 à 15:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2018

l'été arrive

Comme d'habitude, l'été est arrivé d'un coup! Ma grand-mère disait qu'ici, "on enlève les pulls pour sortir les maillots de bain".  Il n'y a pas de printemps à proprement dit en Provence, on passe d'un hiver qui traîne à l'été en quelques jours voire en 24 heures. Cette année, ce fut tardif mais tout aussi brutal. Du coup, comme le printemps a été très humide et long, je n'ai pas préparé l'arrosage, indispensable, vital ici. Et comme chaque année, c'est la panique! Nettoyage des centrales d'irrigations dont les filtres sont encrassés de terre provenant du puits, de mousse, et de poussières diverses, donc démontage, trempage dans de l'eau vinaigrée, les pommes d'arrosage suivront le même régime, car en plus pendant l'hiver des bestioles sont venus faire leurs nids, donc si je veux que l'eau s'écoule comme il faut, tout doit être nickel!

 

Démontage des centrales d'irrigations:

 

P1010067

 

Trempage dans de l'eau vinaigrée, on voit bien l'état d'encrassement des filtres, l'eau ne risque pas de passer!

 

P1010068

même régime pour les pommes d'arrosages

P1010066

 

Nettoyage à la brosse à vaisselle, à la brosse à biberon,

 

P1010072

et voilà le résultat, et si ça résiste trop un coup de d'air sous pression, bon, tout le monde n'a pas un compresseur à disposition, par contre on évite les brosses métalliques, cela provoquerai des déchirures aux filtres, donc ils seraient irrémédiablement bons pour la poubelle

P1010070

 

Ne parlons pas des tuyaux, asperseurs et goutte à gouttes qui ont complètement disparus sous la végétation, chaque année, je dis qu'il faut tout réviser et réinstaller avant que les plantes démarrent et chaque année, je laisse passer le temps! donc la remise en marche équivaut à une recherche et de bonnes douches car évidemment, les asperseurs et goutte à goutte sont lâchés, les tuyaux se sont déboîtés, c'est rigolos pour les autres quand ils m'entendent crier et qu'ils me voient trempée sans compter les jets d'eau un peu partout dans le jardin!  

J'avais bien nettoyé le jardin en mars, mais avril et mai ont tellement été humide et chaud, toutes les mauvaises herbes sont reparties de plus belles, le jardin est envahie de chiendent, liseron,  clématites sauvages, murier à papier (uen peste végétale interdite à la vente depuis). Il faut tout recommencer et avec la chaleur, c'est dur! Ce matin, les cigales ont commencées à chanter à 8h, je me trompe, elles ont cymbalisé, eh, oui, les cigales cymbalisent. 

 

Ici, c'est surtout le liseron

 

P1010078

 

et là, la clématite a pris le dessus 

 

P1010079

 

Bref, le jardin est vert! Ok, c'est normal qu'un jardin soit vert mais là, c'est vert de chez vert, un peu trop, c'est la jungle, à chaque fois que je veux étendre du linge, il faut que j'en coupe! trop c'est trop, vivement que j'ai le temps et le courage de m'y jeter, j'ai bien commençé, le problème ce sont les voyages à la déchetterie, je ne veux pas mettre ça au compost, j'ai trop peur que ça se bouture! 

 

Je laisse la clématite pousser sur la cloture, parce que finalement, c'est très joli, ado, j'en faisais des couronnes

P1010082

 

 

 

 

Posté par jardinette13 à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2018

printemps 2018

 Cette année, les floraisons sont magnifiques. deux années de grandes sécheresse et un hiver très pluvieux, rien de mieux pour ça: 

 

Comtesse de Ségur, 2 mètres de haut et autant en largeur, très très fleurit et ça dure jusqu'en novembre

P1010050

 

 

 

P1010057

Phillys Bide, très beau, les roses sont de petits bijoux qui semblent poudrées d'or, dommage qu'il ne sente rien, 

 

P1010052

P1010053

 

phillys bide

 

Aloha, qui porte bien son nom, et quel parfum! il sent la pêche quand il fait chaud, toujours fleurit quelque soit le temps et ce depuis plus de 20 ans

P1010054

 

P1010055

 

une rose au nom inconnu, une bouture fauchée dans le jardin de la mairie de Mayres (07), chut, fallait pas le dire!

P1010044

P1010045

 

Léonard de Vinci

P1010046

 

Queen of the musk

queen of the musk (3)

 

Zéphirine Drouhin

z drouhin

 

 

Posté par jardinette13 à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

création d'une rose

Il y a une dizaine d'années, mon fils cadet, passionné de nature, m'a demandé comment étaient crées les roses. Je lui ai expliqué le processus, et sans aller chercher à faire une hybridation sélective, nous avons semé des graines de rosier, en l'occurence de Délia, un rosier arbustif rose vif qui malheureusement a disparu, étouffé par ses voisines.

Cette année,  cette nouvelle rose a enfin une floraison digne de ce nom, un miracle , vu le coin reculé et sombre où il a poussé, et là, on a découvert une petite merveille! belle, parfumée, exempte de maladie: 

P1010041

 

le bouton est turbiné, beau

P1010043

 

 

et son parfum.... divin

une petite merveille! car en plus il semble aimer la mi ombre, coincé entre un laurier sauce monstrueux et une haie de troène .

Il ne reste plus qu'à trouver un producteur qui accepte de le multiplier

Posté par jardinette13 à 13:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

pivoine arbustive

Voici ma pivoine arbustive, plantée il y a pas mal de temps déjà, un plant acheté 10€ jardinerie. Ce type de plant, c'est un peu une loterie, on ne sait pas hormis la couleur, quelle variété on achète, ça peut être un bon plant ou pas. J'en ai 2, une rouge et une orange, deux couleurs que j'adore. Pour la rouge, pas de problèmes mais l'orange, ce n'est pas ça.  La fleur, très belle au demeurant, est trop lourde pour la plante et on ne la voit pas. Il faudrait que je les tuteure, mais j'oublie tout le temps. Par contre, la rouge est une splendeur, d'années en années, il y a de plus en plus de fleurs, 35 cette année. Je ne l'ai jamais taillée car je ne savais pas comment faire, mais il faut cette année que je franchisse le pas, elle devient trop encombrante et étouffe ses voisines, dommage qu'elle ne fleurissent que quelques jours par an!

P1010017

P1010018

 

et là, la jaune! La différence de qualité est flagrante! 

P1010039

P1010040

 

Outre la possibilité d'avoir un variété pas très intéressante, il leur faut beaucoup plus de temps pour commencer à fleurir. Il n'y a pas de secret, le différence de prix est justifiée, car les plants nommés sont chers, mais on a, outre la garantie de la variété, un plant déjà fort qui mettra moins de temps à fleurir, car la pivoine arbustive aime prendre son temps! Elle mets des années avant de fleurir, elle va faire ses racines, tester le terrain, le climat, vérifier que tout ça lui convient avant de commencer à fleurir. La première fois, on n'aura qu'une seule fleur, sûrement pas plus le 2° année, puis peu à peu leur nombres grandit, presque une de plus chaque année, puis 2, 3, 10 de plus... et là le bonheur absolu car en plus il est bref, et si la météo s'en mêle, ce ne sera que quelques jours!

Posté par jardinette13 à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :